Aller au contenu principal

Renault - La vie avec passion

Renault MAG 07.2019

Renault teste la recharge bidirectionnelle

C’est l’une des technologies les plus prometteuses liées à l’électromobilité ! Comme son nom l’indique, la recharge bidirectionnelle permet au flux d’énergie de se diriger dans les deux sens : du réseau vers la voiture, pour la charger, mais aussi de la voiture vers le réseau, pour alimenter ce dernier. Renault teste actuellement à Utrecht aux Pays-Bas deux prototypes de ZOE équipés de la technologie V2G (vehicle-to-grid).

zoe-recharge-bidirectionnelle-utrecht-593x704

Autopartage et énergies renouvelables

Opéré par la startup LomboXnet, le service d’autopartage We Drive Solar déployé dans le quartier de Lombok s’appuie sur une flotte de 150 ZOE proposées aux habitants sur le mode du libre-service.

Intégrés à cette flotte de véhicules électriques, les deux prototypes de ZOE équipés de la technologie vehicle-to-grid vont permettre d’expérimenter en conditions réelles la recharge bidirectionnelle avant son déploiement à plus grande échelle.

700 x 350 - H - Renault recharge bidirectionnelle

Qu’est-ce que la « recharge intelligente » ?

Renault a élaboré avec la startup Jedlix une application Smartphone, « ZE Smart Charge », de recharge intelligente. Ce procédé module la recharge du véhicule en fonction des besoins, des préférences de l’utilisateur et de l’offre disponible sur le réseau. La recharge s’effectue au maximum quand l’offre d’électricité est plus abondante que les besoins, notamment lors des pics de production des énergies renouvelables et aux heures où le tarif de l’électricité est le plus bas. La recharge s’interrompt quand la demande d’électricité est supérieure à l’offre au sein du réseau. Le réseau électrique optimise ainsi la fourniture d’énergie renouvelable locale.

La charge bidirectionnelle va un cran plus loin en permettant la redistribution de l’énergie stockée dans le véhicule au réseau au moment où les besoins en consommation sont les plus élevés.

Faire de la voiture une composante du réseau électrique

Reconnaissables à leur habillage spécifique, les deux ZOE prototypes intègrent un chargeur spécialement conçu par Renault pour la recharge bidirectionnelle. Celui-ci stocke l’électricité lorsque sa production à partir des sources d’énergie renouvelable est abondante (grâce au solaire et à l’éolien notamment), ou quand la consommation d’électricité est faible. Le chargeur réinjecte l’électricité dans le réseau lorsque les besoins en énergie sont conséquents, ou quand le niveau de production d’électricité à partir des sources d’énergie renouvelable est faible (peu de soleil, peu de vent, etc.).

Rémunéré par l’opérateur en échange du service rendu, l’utilisateur reste bien sûr maître de l’usage de son véhicule : les échanges d’électricité se font de façon totalement transparente quand le véhicule est connecté à sa borne de recharge, en garantissant que le niveau de charge programmé sera bien atteint au moment du départ.

Poser les bases d’une électricité intelligente

La recharge bidirectionnelle revêt un double intérêt : économique et écologique. Elle favorise une électricité bas carbone, et bon marché car facilement disponible.